Pièces d'échec
- Bienvenue -

Cours d'échecs pour enfant sur Paris 12

Blitz paris 12 propose aux jeunes de 07 à 14 ans de découvrir le monde captivant des échecs et de les initier à travers une approche ludique et éducative

Contact 06.62.79.96.67

Pré inscrivez votre enfant  pour sept 2022

echec3.jpg

Quelles raison pour donner des cours d'echecs a votre enfant ?

Repopularisés par des séries télé comme le jeu de la dame, les échecs font partis des jeux mythiques. Comme toute discipline, plus on commence tôt, mieux c'est, d'autant que les échecs sont riches en vertus cérébrales pour nos enfants. Les inscrire à des cours d'échecs sur Paris 12 peut donc être une excellente idée d'activités extra-scolaires pour eux. Cette activité célèbre jouit d'une vaste communauté de joueurs à travers le monde, et en commençant tôt, vous leur donnez l'opportunité d'intégrer la grande famille des joueurs d'échecs ! On vous détaille ici les motifs qui peuvent vous convaincre de sauter le pas.

Les échecs, c'est quoi?

Petit tour d'horizon historique sur ce jeu, ou sport comme on le reconnaît en France, avant de passer à ses évidentes vertus.

En dépit de nombreuses origines mythiques, on estime que les échecs sont issues de la sphère orientale et asiatique. Leur apparition se situerait dans l'Inde actuelle, ou bien encore en Chine vers le début de notre ère.

Bien que d'origine lointaine, c'est par les arabes, notamment via l'Espagne à partir du début du premier millénaire, que les échecs ont été introduits en Europe. Le nom qu'on leur donne venant également de l'arabe, littéralement « le roi », la fameuse formule de l'échec au roi y trouvant aussi son origine.

Popularisé depuis par des événements importants comme l'affrontement entre Bobby Fischer et Boris Spassaky, ou encore les fameuses parties entre des champions humains et des ordinateurs, les échecs ont intégré notre univers et sont désormais une référence mondiale.

Très présents dans la culture populaire via des films, des livres et plus récemment des séries télévisées, les échecs sont connus de tous. Néanmoins, il y a un grand écart entre leur reconnaissance et leur pratique.

Ce sport souffre en effet de nombreux préjugés, comme celui de sa difficulté. Or, si il requiert comme toute discipline, un investissement de temps et d'apprentissage, l'acquisition des échecs est loin d'être impossible et la réussite vient rapidement combler les frustrations liées aux débuts.

Comme toute discipline, plus on commence tôt, mieux c'est. Alors, pourquoi ne pas mettre votre enfant aux échecs ? D'autant qu'il y a de nombreuses vertus. On vous détaille ça maintenant.

Les vertus des échecs dans le développement de votre enfant

Premièrement, les échecs ont une vocation ludique qu'il ne faut pas perdre de vue. Il s'agit avant tout d'un jeu, ce qu'il ne faut pas oublier quand une image austère et peu engageante le compromet souvent aux yeux des plus jeunes. Tous les enfants aiment jouer, alors, pourquoi pas aux échecs ?

Ensuite, les échecs pour les enfants aident à l'acquisition de nombreuses vertus comme la concentration, la réflexion et la projection dans l'espace temps d'une stratégie définie en amont. La pratique des échecs nécessite en effet le développement d'un rapport différent à l'espace temps, impliquant la projection sur divers niveaux de temporalité, courtes, moyennes et longues, avec la prise d'objectifs à longs termes et des passerelles entre elles. C'est à une vision très structurée du monde qu'elle débouche et à un mental organisé et rationnel. Ces vertus seront très utiles à votre enfant tout au long de sa vie, tant au niveau de sa scolarité que dans le monde du travail.

Enfin, les diverses techniques et combinaison nécessaires aux échecs demandent de la mémoire et des facultés de logiques pour être assimilées et mises en œuvre. Personne ne niera que ces vertus sont cardinales dans la vie d'une personne.

Comme nous l'avons vu, à notre époque comme à celles qui l'ont précédée, les échecs semblent une discipline riche de promesses pour de jeunes esprits en développement. Pourquoi ne pas en faire bénéficier votre enfant ?